bloom! Experiments in color photography by Edward Steichen
Curateurs de l’exposition : Françoise Poos et Christian Mosar

bloom! Experiments in Color Photography by Edward Steichen pose un regard nouveau sur les thèmes du portrait, de la nature morte et du paysage dans l’œuvre du célèbre photographe américain d’origine luxembourgeoise. L’exposition permet non seulement d’appréhender le goût d’Edward Steichen pour la couleur et les expérimentations autour de l’image photographique, mais également sa fascination pour l’hybridation des fleurs. À travers Steichen, se conjuguent la liberté artistique et la rigueur scientifique que ce romantique, issu du XIXe siècle mais travaillant avec les méthodes et les moyens technologiques du XXe, met en œuvre aussi bien en photographie qu’en horticulture.
Pionnier dans de nombreux domaines, et notamment dans la photographie en couleur, Edward Steichen est l’un des premiers à expérimenter le procédé de l’autochrome inventé en France, en 1903, par les frères Auguste et Louis Lumière. C’est aussi lui qui introduit cette technique industrielle inédite, commercialement viable, pour produire des plaques de verre photographiques en couleur aux États-Unis en 1907.
Comprenant des œuvres de 1904 à 1973, l’exposition évoque l’histoire de la photographie qui, tout au long du XXe siècle, a tenté de s’imposer dans le monde artistique en tant qu’art à part entière avec ses spécificités et ses enjeux propres. Elle rend compte de la richesse de l’outil photographique, de son évolution ainsi que de son apport dans le domaine artistique.
Seize reproductions d’autochromes en provenance du renommé George Eastman House International Museum of Photography and Film, dont deux acquisitions récentes qui n’ont jamais été montrées au public, sont réunies au Mudam pour témoigner des débuts surprenants de la photographie en couleur. Les autochromes sont accompagnés d’un prêt d’une cinquantaine d’œuvres supplémentaires des archives Steichen du George Eastman House ; le Musée national d’histoire et d’art ainsi que la Banque et Caisse d’Epargne de l’Etat complètent cette série avec un apport significatif en provenance des collections luxembourgeoises.
Finalement, bloom! Experiments in Color Photography by Edward Steichen souligne l’importance des thèmes de la nature et de l’artificiel. Toute sa vie, Steichen a été un fervent horticulteur, poussé par la volonté de créer une espèce parfaite en menant des expérimentations sur les caractéristiques génétiques des fleurs de son jardin, et plus particulièrement les delphiniums. C’est ainsi que, de manière significative, sa première exposition au MoMA, en 1936, ne présentait pas des photographies, mais constituait en une mise en scène, pendant dix jours, des pieds d’alouette qu’il avait cultivés lui-même sur sa propriété du Connecticut.

Ce projet est réalisé dans le cadre de Luxembourg et Grande Région, Capitale européenne de la Culture 2007, sous le Haut Patronage de Leurs Altesses Royales le Grand-Duc et la Grande-Duchesse. En collaboration avec Mudam Luxembourg, George Eastman House – Rochester New York, Banque et Caisse d’Epargne de l’Etat, Musée national d’histoire et d’art, Photothèque de la Ville de Luxembourg.

< back