TOMORROW NOW - when design meets science fiction
Du 25 mai au 24 septembre 2007

Curateurs : Alexandra Midal et Björn Dahlström.
Scénographie : Mathieu Lehanneur.


Conçue par Alexandra Midal et Björn Dahlström et mise en scène par Mathieu Lehanneur, TOMORROW NOW - when design meets science fiction propose un voyage dans l’univers des relations entre l’homme et la technologie et détecte dans notre histoire récente, comme dans le monde d’aujourd’hui, les indices d’un futur déjà présent. L’exposition, hommage au Luxembourgeois de naissance Hugo Gernsback, inventeur du terme science-fiction, explore aussi bien les éléments de décors que le design lui-même, les produits standardisés que l’architecture expérimentale, les formes les plus contemporaines de l’art que les innovations les plus audacieuses du design.

« Tomorrow Now – quand le design rencontre la science-fiction » est la première exposition consacrée aux relations entre design et science-fiction, qui au cours du 20e siècle et à plusieurs reprises, se rejoignent. Source d’inspiration primordiale pour le cinéma, les arts plastiques ou l’architecture, c’est pourtant avec le design que la science-fiction tisse des liens étroits.
Trois époques jalonnent ces rencontres. La première est liée à l’anticipation et à l’innovation avec d’un côté Hugo Gernsback qui en 1929 invente le mot « science-fiction » et publie des revues bon marché qui popularisent le sujet auprès du public ; et de l’autre l’Exposition Universelle de New York de 1939, où les designers qui envisagent traditionnellement la production industrielle d’objets s’emparent des espaces privés, publics et urbains, dont le Futurama est sans conteste l’exemple le plus étonnant et prémonitoire. Science-fiction et design œuvrent ensemble à démontrer de quelle manière la technologie peut se mettre au service de l’homme.
La deuxième conjonction entre science-fiction et design prend des proportions impressionnantes à l’après-guerre quand les deux univers deviennent le sujet d’un entrain et d’une liesse qui se conjuguent avec le rêve de conquête spatiale en passe de se concrétiser. L’éventuelle découverte de nouveaux territoires intergalactiques – contrebalancée par l’accent porté aux mondes intérieurs – enthousiasme les designers. Ils s’inspirent de l’imaginaire propre à la science-fiction, créent une myriade de formes capsulaires, et lui empruntent aussi le mode de la fiction qui, une fois détourné, valide la technique ou la dénonce.
Enfin, à côté des investigations qui reposent sur une conception du temps linéaire, on trouve une troisième passerelle entre design et science-fiction, mais qui, cette fois, propose un axe temporel vertical. Ce défi à la logique cartésienne repose sur le postulat de l’existence d’une quatrième dimension ; celle du temps, qui, associée aux trois autres dimensions, devient une porte ouverte sur des mondes parallèles. Par des « trous de ver », des portes de téléportations et autres trous noirs, s’entrouvrent des brèches dans l’espace-temps. Ni anticipation, ni prédiction, ni rétrofutur, les mondes parallèles se juxtaposent à la réalité du présent.

Interviews
Réalisée par Alexandra Midal à l’occasion de Tomorrow Now - when design meets science fiction, la série d’interviews offre cinq points de vue pour relever la complexité de la conception du futur. Voir les interviews avec Dan Graham, Paco Rabanne, Piero Frassinelli, J.P.Telotte et Denis Santachiara.

Exposition avec des œuvres d’Alvar Aalto, Eerio Aarnio, Ant Farm, Aerolande, Archigram, Egmont Arens, Matthew Barney, Norman Bel Geddes, Claude Bellegarde, Arthur Bracegirdle, Marcel Breuer, Clifford Brook Stevens, Buckminster R. Fuller, Maurice Calka, Alain Carré, Casati & Ponzio, Achille & Pier Giacomo Castiglioni, Hussein Chalayan, Philippe Charbonneaux, Gino Colombini, Joe Colombo, Coop Himmelblau, André Courrèges, François Dallegret, Stephan Dupuis for David Cronenberg, Henry Dreyfuss & Walter Teague, Dunne & Raby, Charles & Ray Eames, Ecal / école cantonale d’art de lausanne, Jean-Claude Forest, Jean-Claude Forest & Serge Gainsbourg, General Idea, Hugo Gernsback, Peter Ghyczy, Paul Granjon, Eileen Gray, Fergus Greer, Konstantin Grcic & Nitzan Cohen, Haus-Rucker-Co., Herzog & De Meuron, Kawashima Hideaki, Edward C. Hoffman, Hans Hollein, Arne Jacobsen, Frederick Kiesler, Shiro Kuramata, Yonel Lebovici, Mathieu Lehanneur, Raymond Loewy, Lot-Ek, M/M, Anthony Malden, John McCracken, :mentalklinik, Ludwig Mies van der Rohe, Jean-Luc Moerman, Dario Montagni / Sergio Berrizzi / Cesare Butte, Mariko Mori, Gianni Motti, Olivier Mourgue, George Nelson, Marc Newson, Nutting Associates inc., Onyx, Shoji Otomo, Verner Panton, Walter Pichler, Danielle Quarante, Quasar Kahn, Paco Rabanne, Gerrit R. Rietveld, R&Sie, Denis Santachiara, Rihard Sapper & Marco Zanuso, De Pas / D’urbino / Lomazzi / Scolari, Chen Shaoxiong, Yinka Shonibare, Ettore Sottsass, Superstudio, Matti Suuronen, Roger Tallon, Noam Toran & Nicholas Williamson, Noam Toran & Wilfrid Wood, Kyoichi Tzusuki, Patrick Veillet, Jean-Pierre Vitrac, Elton F. Whitfill.

Publication
Dans le cadre de l’exposition un catalogue sera publié avec des textes et interviews de différents artistes, auteurs et designers – parmi lesquels Dan Graham, Shane Carruth, Denis Santachiara, Kyoichi Tsuzuki, Paul Lesch, J.P. Telotte, Peter Cook, Tim Armstrong, Dunne & Raby, Piero Frassinelli, Paco Rabanne, Philippe Parreno – sur le design et la science-fiction en relation avec l’histoire, la littérature, le cinéma, l’architecture, la mode...
Date de publication : été 2007.

Futureworld
De mai à juillet, La Cinémathèque de la Ville de Luxembourg accompagne l’exposition TOMORROW NOW – when design meets science fiction en proposant une sélection de films incontournables dans l’histoire du genre de la science-fiction. En collaboration avec Mudam.

Cinémathèque
17, place du Théatre
L-2613 Luxembourg
Tel : 4796-2644

www.cinematheque.lu

- - -
KBL European Private Bankers est le partenaire principal de l’exposition.
Ce projet est réalisé dans le cadre de Luxembourg et Grande Région, Capitale européenne de la Culture 2007, sous le Haut Patronage de Leurs Altesses Royales le Grand-Duc et la Grande-Duchesse.
Le Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean est soutenu par le Ministère de la Culture, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Luxembourg.
Avec le soutien de Cargolux, Pricewaterhousecoopers et l’Istituto Italiano di Cultura.

< back