À l’origine, Le Petit Jean de La Ciotat de l’Art Contemporain est un projet de Jean-Charles Massera conçu pour le site Internet du Mudam. « En tant que dictionnaire en ligne, il propose un outil d’accès au savoir qui se veut à la fois ludique, décalé et pointu sur certaines questions, certains aspects et moments de l’histoire de l’art contemporain. C’est à la fois un clin d’œil — plutôt drôle — au milieu de l’art et un état des lieux de l’art contemporain (des différents acteurs de la scène artistique aux spectateurs en passant par la production et les enjeux qui traversent cette même scène) ». Sous sa forme finale en CD-ROM, le dictionnaire deviendra « un véritable outil de connaissance étayé par des références qui font “histoire” » (Jean-Charles Massera)

Avec la version anglaise, la distance de l’auteur par rapport au « monde de l’art » tel que défini par des idées et termes conventionnels acquiert une dimension plus profonde. The New Shorter Jean de La Ciotat’s Contemporary Art Dictionary est un objet distinct, qui n’est pas une traduction de la version française, mais une autre proposition, produite à partir de la réalité internationale et nord-américaine, qui reprend ainsi un autre système de pensée avec des exemples puisés dans l’expérience spécifique de la langue angloaméricaine et de la culture dans laquelle elle s’inscrit.

Ce projet a commencé en 2004 avec la deuxième interface de www.mudam.lu, le site internet du musée réalisé par Claude Closky. Closky passe alors une commande à Massera pour contribuer au magazine en ligne (l’actuel imagazine). Lorsqu’en octobre 2004 Massera a proposé de finaliser les dictionnaires, il en avait déjà fait actualisations sur le site internet. Les trois premiers magazines édités en ligne existent aussi en version papier. Ce sont des « captures » d’écrans du magazine tel qu’il se présente lors de ses mises à jour.


BIBLIOGRAPHIE
Jean-Charles Massera (1965) vit, télécharge et travaille entre Paris et Berlin.

Fiction
Gangue son, Méréal, 1994 (épuisé).
La vie qui va avec (documentaire/fiction radiophonique en collaboration avec Vincent Labaume), France Inter, été 1997.
France guide de l’utilisateur, P.O.L, 1998.
United Emmerdements of New Order précédé de United Problems of Coût de la Main-d’œuvre, P.O.L, 2002.
Jean de La Ciotat Confirme, (du Ventoux au Chrono des Balmes), P.O.L 2004 (livre que je n’ai pas signé - auteur anonyme)
All You Need Is Ressentir (Part One) - Généalogie d’une déficience annoncée, Fiction radiophonique d’une heure commandée par France Culture (2006).
Jordan et les boulets (Le secret d’Alexia), Fiction radiophonique en deux épisodes, France Culture (2007).
Jean de La Ciotat – La Légende, Éditions Verticales, 2007.
A Cauchemar is Born, (Nouvelles) Éditions Verticales, 2007.

Scène
Quelque chose en nous de général (le discours), discours prononcé par un élu. « Nouvelles Scènes — I Love Dijon », Dijon. 2001.
United Problems of Coût de la Main d’œuvre, mis en scène par Brigitte Mounier, première création, Lille, avril 2002.
United Emmerdements of New Order, mis en scène par Doumée au Théâtre 32, novembre 2002.
Alles Klar (le débat), écriture de deux débats filmés joués par des résidents de Kassel (Allemagne) et diffusés sur Offener Kanal (sur invitation de Thomas Hirschhorn à l’occasion de la Documenta X), été 2002.
Another Way Now Pourrait Supprimer 2800 villages d’ici cinq ans, mis en scène by Brigitte Mounier 2006 - 2007.
We Are L’Europe, Commande du Granit – Scène Nationale de Belfort, mis en scène by Benoît Lambert, 2008.

Essais
Amour, gloire et CAC 40, (Esthétique, sexe, entreprise, croissance, mondialisation et médias), P.O.L, 1999 / Sex, Art & The Dow Jones, Lukas & Sternberg Inc. New York, 2003.
La leçon de Stains (Pour une esthétique de la reconstitution), Pierre Huyghe The Third Memory Centre Georges Pompidou (Paris) Renaissance Society (Chicago), 2000.

< back