KYOICHI TSUZUKI
Happy Victims – you are what you buy
21/04 – 13/06/2004

«Je me considère comme un médiateur qui expose le pouvoir de création d’artistes inconnus, des gens de la rue, de la campagne, de partout dans le monde». Kyoichi Tsuzuki.

Né à Tokyo en 1956, Kyoichi Tsuzuki a travaillé pendant vingt ans comme éditeur et journaliste pour des magazines japonais d’art contemporain, d’architecture, de design et de culture urbaine. Devenu éditeur indépendant, il a parcouru le Japon, l’Europe et voyage actuellement à travers les États-Unis pour produire autant d’inventaires photographiques reflétant sa curiosité pour les spécificités culturelles, les lieux rares, mais aussi les aspects extraordinaires du quotidien.

Depuis 2001, Tsuzuki réalise la série photographique «Happy Victims» autour de fashion victims, Tokyoïtes qui consacrent la majeure partie de leurs revenus à l’achat de vêtements et d’accessoires de marques fétiches. Tsuzuki porte un regard sans a priori sur ces appartements exigus et saturés de reliques, souvent loin des images minimalistes que l’on attribue à la culture japonaise. Il accompagne chacune des photographies par un texte détaillé sur les protagonistes des images qui ont fait le choix de vivre leur passion.

Exposition coproduite par Mudam et le Festival International des Arts de la Mode d’Hyères, France, Villa Noailles (FIAHM). Curateurs : Michel Mallard, Clément Minighetti.


PUBLICATIONS

Accompagnant l’exposition «Happy Victims» de Kyoichi Tsuzuki, Mudam présente les plus importantes publications de l’artiste : Tokyo Style (1993), un ambitieux projet photo-documentaire sur la vie à Tokyo ; Roadside Japan et Roadside Europe, extraordinaire compilation d’images de voyage ; Universe for Rent, véritable catalogue du mode d’habitation au Japon répertoriant des environnements domestiques et urbains ; Satellite of Love, inventaire d’espaces intimes qui évoquent les rapports humains dans un climat pourtant dépourvu de présence vivante.

Une publication gratuite conçue par Michel Mallard et produite par Mudam accompagne l’exposition «Happy Victims – you are what you buy».


MUDAM NOMADE

Dans le cadre de cette exposition, la Ville de Dudelange accueille une sélection des photographies de Kyoichi Tsuzuki dans des vitrines de la rue Grande-Duchesse Charlotte (aux n° 62-64 ; du 21 mars au 13 juin).

«Happy Victims – you are what you buy» : du 21 avril au 13 juin 2004 à Mudam Camp de Base, Banque de Luxembourg - Kirchberg (41, avenue J.F. Kennedy, 1855 Luxembourg). Du lundi au vendredi de 9h00 à 18h00, le samedi de 10h00 à 16h00. Entrée libre. Curateurs : Michel Mallard, Clément Minighetti. Dans le cadre de «Be the Artists’ Guest».
Exposition coproduite par le Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean et le Festival International des Arts de la Mode à Hyères.

< back