L’ARCHITECTE IEOH MING PEI

Ieoh Ming Pei est né à Canton en Chine en 1917. Il arrive en 1935 aux États-Unis où il étudie à l’Université de Pennsylvanie, Philadelphie, puis au Massachusetts Institute of Technology (MIT) à Cambridge, Boston, d’où il sort diplômé en 1940. Il suit ensuite l’enseignement de Walter Gropius et de Marcel Breuer à la Harvard Graduate School of Design (master en 1942 et doctorat en 1946). En 1955, il est naturalisé américain et fonde avec Eason Leonard et Henry Cobb sa propre agence qui deviendra l’agence Pei, Cobb & Partners. Pei réalise dès ses débuts des projets d’urbanisme et des programmes immobiliers novateurs. Mais c’est surtout avec la construction d’édifices comme la J.F. Kennedy Library de Boston, l’hôtel de ville de Dallas, le Jacob K. Javits Convention Center de New York, les Gateway Towers de Singapour ou la Bank of China de Hongkong qu’il accède à la notoriété internationale. Ses projets se comptent aujourd’hui par centaines dans le monde entier. Il a conçu, durant toute sa carrière, des musées de premier plan, comme le Des Moines Center dans l’Iowa, l’Aile Est de la National Gallery de Washington, l’Aile Ouest du Museum of Fine Arts de Boston, le redéploiement du Louvre à Paris et l’extension du Deutsches Historisches Museum à Berlin.
Tous ces bâtiments permettent de dire que Pei a imaginé un nouveau type de musée : un musée populaire qui permet au public de circuler librement et de passer un séjour agréable. Pei a reçu une multitude de distinctions et de prix, dont, en 1983, le prestigieux Prix Pritzker pour lequel la motivation du jury se résume ainsi : «Les constructions de Ieoh Ming Pei comptent parmi les plus belles et importantes de ce siècle. La signification de son travail va bien au-delà de considérations purement formelles. Car l’architecte s’est toujours intéressé au tissu et au contexte dans lequel il intervient. Il a ainsi refusé de limiter son travail à des problèmes purement architecturaux. Le haut degré de finition et la qualité des matériaux choisis font de ses constructions des œuvres approchant la poésie». En 2006, Ieoh Ming Pei ouvre trois nouveaux musées : le Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean à Luxembourg, le Musée de Suzhou, dans la ville natale de Pei en Chine, et le Musée d’Art Islamique de Doha au Qatar.

< back