«Le musée désormais si proche de sa cristallisation définitive. Toutes ces images qui tentent vainement de le cerner, de le réduire, et qui s’en approchent jusqu’à se coller à sa paroi ou qui s’en éloignent pour n’en faire plus qu’un signe hors d’atteinte. Le musée bientôt prêt à s’envoler, seul et pour tous…»
Pierre-Olivier Deschamps, juin 2005.

Christian Caujolle, L’architecture, à quelle distance ?

< back